Connaissez-vous: Wake-up Café

Créé en 2014 par Clothilde Gilbert, femme aumonier de prison, le Wake up Café est une association dont la mission est d’accompagner d’ex-détenus vers une réinsertion durable sans récidive. En effet en France, 63 % des personnes condamnées à une peine de prison ferme sont condamnées à nouveau dans les cinq ans selon cette étude.

Au démarrage, un constat

Le constat: les répercussions sociales et humaines négatives de la prison sur les détenus. A l’heure actuelle, celle-ci est critiquée pour le taux de récidive élevé à la sortie, et pour les conséquences physiques et psychologiques qu’elle entraîne. Selon l’Observatoire International des Prisons, moins d’un quart des sortants de prison (16 000 environ) voit un conseiller en entretien avant leur libération. 10 000 seulement s’inscrivent comme demandeur d’emploi avant de sortir. 80% sortent sans accompagnement. C’est eux que cible Wake-Up Café afin de leur permettre une transition entre incarcération et réinsertion.

Wake Up Café


Comment l’association s’y prend-elle?

Wake Up Café intervient à différents stades et niveaux de l’incarcération. Au cours de celle-ci premièrement, avec des ateliers ou des évènements artistiques et culturels : chorale, théâtre, peinture…des projets dont les vertus psychologiques sont prouvées et qui tranchent avec le quotidien de la prison. A la sortie de prison ensuite, le “waker” est contacté par l’association pour une rencontre individuelle afin d’établir un contact et un lien de confiance. Celui-ci peut donner sa vision de l’avenir, ses besoins, et Wake Up Café se charge de contacter les bons référents. L’ex-détenu peut ensuite 

choisir de venir aux rendez-vous mensuels : Wake up dîners, wake up planète ou parcours de reconstruction avec au programme visites d’expositions, sport, café philo… Le but est d’apporter tout au long un regard neutre sur le “waker” afin qu’il se sente le plus en confiance possible. C’est également cette vision que Wake Up Café apporte dans les entreprises par des actions de sensibilisation afin de changer le regard sur les sortants de prison.

Et les résultats sont présents. Wake Up Café a notamment été lauréate du Concours la France s’engage en 2018, et s’est bien agrandie depuis 2018 : cet été le Quai Liberté a ouvert à Paris, et certains de ses employés sont des « wakers ». Lemon Aide est également partenaire de Wake-Up Café, grâce auquel certains Lemon Aiders sont passés chez nous ! Sur leur site, vous pourrez retrouver de nombreux témoignages de wakers recommandant le parcours d’insertion.

Ils nous font confiance